Exposition « Where ICOM from »

20 entretiens historiques réalisés par BIRD

À l’occasion de ses 70 ans en 2016, BIRD a entrepris pour l’ICOM une campagne d’entretiens filmés auprès d’un panel de ses membres. Ces témoignages seront présentés dans le cadre d’une exposition rétrospective lors de la 24ème Conférence générale de l’ICOM, du 3 au 9 juillet 2016, à Milan. Ce projet est le résultat d’une collaboration fructueuse entre Bird, le Secrétariat général de l’ICOM et le commissaire en charge de l’exposition, François Mairesse, président d’ICOFOM (Comité pour la muséologie). Le tournage des entretiens a été aménagé en deux temps : lors des réunions annuelles de l’ICOM à l’UNESCO en juin 2015, puis au cours des  mois de septembre et octobre de la même année.

Les témoins, choisis dans un souci de diversité et de représentativité, ont livré avec enthousiasme le récit de leur parcours au sein de l’association et ont partagé leur vision des événements qui ont ponctué son histoire: la création de l’ICOM, sa politique d’ouverture et ses difficultés économiques dans les années 1970, le développement de la nouvelle muséologie, l’origine et les développements du Code de déontologie et la mise en place de programme tels qu’AFRICOM. Ces interviews abordent les accomplissements de l’ICOM mais proposent également un regard aiguisé sur ses enjeux actuels et ses développements à venir. A ce sujet, Gaël de Guichen (ancien membre de l’ICOM-CC et conseiller à l’ICCROM) intime : « Si l’on a une idée qui est bonne, qui peut amener un changement, même tout petit, dans la société et dans le monde des musées, il faut compter 25 ans pour percevoir les effets de ce changement. Il faut donc commencer tôt, et … il faut être têtu ! Mais à la fin, si l’idée est importante, si elle est juste, et qu’elle permet une évolution positive pour la société, on y parvient ».

Méthodologie

Afin de préparer cette collecte, Bird s’est dans un premier temps rapproché du Centre d’information ICOM-UNESCO, afin d’élaborer des grilles d’entretien pertinentes et précises. L’équipe de production audiovisuelle La Laverie  a été mobilisée pour doter les vidéos d’une qualité esthétique adaptée à leur diffusion dans l’espace d’exposition. Un sélection thématique, un habillage sonore et une réflexion autour des dispositifs scénographiques ont été menés pour permettre au public de mieux appréhender ces contenus.

Au-delà de sa présentation au public de l’exposition, ce projet a pour ambition de créer un contenu  historique pertinent et pérenne destiné à être archivé, étudié et exploité par les générations futures. L’ICOM et Bird ont ainsi posé les fondements d’une réflexion et d’une pratique visant à sauvegarder et à valoriser la voix des nombreuses et diverses individualités qui composent l’association et qui forgent chaque jour son histoire.

Valorisation des 20 interviews

Ces 20 interviews seront valorisées à travers un film de 30 mn diffusé sur trois écran géants (triptyque). Ce triptyque vidéo mettra en vis à vis les 20 entretiens avec des images et des vidéos d’archives selon un construction chrono thématique.

Teaser de l’exposition

Pour plus d’informations sur la Conférence Générale à l’occasion de laquelle se tiendra l’exposition

BIRD - Menu
×