La photographie argentique et Jean Dieuzaide

A Toulouse, dans la région, et dans tout le monde photographique, Jean Dieuzaide est un nom connu et reconnu. Il était membre du Cercle des XII. Décédé en 2003, il a laissé derrière lui des réalisations photographiques très nombreuses et diverses : photographies artistiques, reportages photographiques, photographies de Toulouse et de la région alentour, photographies d’actualité, photographies de personnalités, photographies pour des entreprises. Il laisse également un héritage puissant de par le combat qu’il a mené toute sa vie pour la reconnaissance de la photographie. Il est notamment le fondateur du Château d’Eau à Toulouse, la première galerie publique exclusivement destinée à l’exposition de photographies.

Les archives orales réalisées pour les Archives municipales de Toulouse

Depuis le décès de Jean Dieuzaide, les Archives municipales de Toulouse se sont intéressées plus amplement à celui-ci et des discussions ont eu lieu avec sa famille pour la conservation de son fonds et de ses archives. En complément, en 2017 et 2018, les Archives municipales de Toulouse ont souhaité réaliser une collecte de témoignages auprès des personnes ayant travaillé avec lui pour pouvoir mieux comprendre comment il travaillait, comment s’organisait son atelier, et comment l’aventure du Château d’Eau s’est déroulée. Les Archives municipales de Toulouse ont alors à nouveau fait appel à BIRD et quatre personnes liées à Jean Dieuzaide ont livré leur témoignage : son ancienne secrétaire devenue ensuite secrétaire au Château d’Eau, son ancien tireur puis régisseur du Château d’Eau, son ancienne tireuse, et son premier collaborateur, André Cros. Ce dernier a travaillé avec Jean Dieuzaide dès 1945 et a ensuite volé de ses propres ailes à partir de 1961 pour devenir photoreporter à Sud Ouest. Il intéressait en réalité les Archives municipales de Toulouse a plus d’un titre : pour son travail avec Jean Dieuzaide comme explicité, mais aussi pour son propre travail de photoreporter à Sud Ouest et toute l’actualité qu’il a pu couvrir sur Toulouse et aux alentours. Le fonds André Cros est d’ailleurs entré dans les collections des Archives municipales de Toulouse entre 2007 et 2012. Le corpus d’archives orales, ainsi composé de quatre témoignages, a été collecté pour les générations futures, pour la conservation et la recherche, pour faire connaître l’oeuvre photographique toulousaine, et pour compléter les archives déjà conservées aux Archives municipales. C’est là un nouvel exemple de l’indéniable complémentarité entre sources écrites et sources orales, comme l’était celui du témoignage du couple d’architectes collecté aussi pour les Archives municipales de Toulouse. C’est également une nouvelle illustration de la capacité du témoignage à enrichir notre connaissance d’un métier et notre compréhension des processus de création, qu’ils soient photographique, architectural, ou autre.

Trois des quatre témoignages menés sur la photographie argentique et Jean Dieuzaide ont été réalisés au sein de l’ancien atelier Jean Dieuzaide. Cela a permis de raviver les souvenirs des témoins, de voir les lieux mêmes où ils ont travaillé, de mieux comprendre grâce à leurs explications le fonctionnement de l’atelier et le travail avec Jean Dieuzaide, et aussi d’avoir un cadre parfait pour les témoignages qui étaient filmés ! Le témoignage d’André Cros a, quant à lui, eu lieu à son domicile.

La valorisation de ces témoignages filmés

Les Archives municipales de Toulouse ont demandé à BIRD, comme lors de la collecte du témoignage du couple d’architectes et lors de la collecte d’archives orales sur l’usine JOB, de réaliser une courte vidéo de synthèse à la rencontre entre bande annonce, résumé et teaser afin de susciter l’envie au public d’écouter les témoignages complets, de donner un aperçu des parcours de chacun des témoins, de valoriser le travail effectué par les Archives municipales de Toulouse, et aussi et surtout de mettre en valeur une partie de l’histoire de Toulouse et de la photographie.

Tout est en ligne, alors bonne écoute ! Pour accéder aux quatre témoignages complets, rendez-vous sur la base de données des Archives municipales de Toulouse (recherche globale, vidéos, notices contenant « Jean Dieuzaide »)

BIRD - Menu
×