La Bibliothèque de la Sorbonne : 250 ans d’ouverture et une collecte d’archives orales

250 ans !

A vos agendas ! Notez bien le 3 décembre 2020 : la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) fêtera ses 250 ans d’ouverture au public.
Deux siècles et demi ! 250 ans ! Cela peut donner le vertige, forcer le respect ou bien aussi donner une petite leçon d’humilité et d’humanité. 
250 ans d’acquisitions*, de conservation, de service public. 250 ans de connaissances, de recherches, d’études. 250 ans de travail, de sérieux et d’échanges. 250 ans de lettres, de sciences humaines et de sciences sociales**. 250 ans qui ont vu défiler des générations de bibliothécaires, conservateurs et magasiniers, des générations de chercheurs, professeurs et étudiants, des générations d’hommes et de femmes qui ont conservé, étudié, transmis toutes ces connaissances, tout un patrimoine. 

Un tel anniversaire se prépare et la BIS s’est saisie de cette occasion, une véritable opportunité, pour lancer plusieurs chantiers, dont l’édition d’un livre collectif sur l’histoire de la Bibliothèque de la Sorbonne, la mise en ligne d’un nouveau site internet, et la mise en place d’une collecte d’archives orales. Pour cette dernière réalisation, la BIS a fait appel à BIRD.

Une collecte d’archives orales 

Le projet Archives orales a été régi par un comité de pilotage qui en a défini les objectifs, les thématiques à aborder et les témoins à solliciter. Les objectifs de ce projet étaient pluriels. Il s’agissait à la fois de constituer un nouveau corpus de sources à destination des chercheurs, d’obtenir un matériau dynamique et porteur de sens pour communiquer à l’occasion du 250e anniversaire de la bibliothèque, et également de recueillir une histoire non officielle – subjective – et de mettre en place un projet ayant un impact fédérateur auprès du personnel. 

BIRD a conduit la majeure partie de la collecte d’archives orales avec la participation d’une magasinière de la BIS, Corinne Nadal, qui était chargée des enregistrements audio et vidéo ainsi que des montages. Une stagiaire du Master 2 Professionnel Gestion du Patrimoine culturel de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Magali Mattern, accueilli à la bibliothèque de la Sorbonne, a par ailleurs conduit une série d’entretiens autour du projet de réaménagement et de modernisation Sorbonne 2013. Au total, ce sont 39 témoignages qui ont été recueillis. 14 l’ont été par Magali Mattern, et 25 l’ont été par BIRD en la personne d’Anaëlle Guérin. Ces témoignages ont été collectés auprès de personnes appartenant ou ayant appartenu au personnel de la BIS ainsi qu’auprès de quelques lecteurs. Mener ces entretiens a représenté des heures d’échanges et d’enregistrements, de nombreux souvenirs remémorés et racontés, et plusieurs sujets abordés, depuis les collections et les locaux de la Bibliothèque, jusqu’à l’informatisation et le chantier de modernisation de celle-ci au début des années 2010, sans oublier l’évolution des métiers, les méthodes et outils de travail, le contexte universitaire et celui des bibliothèques. Anaëlle Guérin a également accompagné la BIS sur l’ensemble du projet : conseils dans le choix des témoins, rédaction des grilles de questions et de l’autorisation d’enregistrement et d’exploitation d’un témoignage filmé, accompagnement pour l’enregistrement audio et vidéo, réalisation de la documentation du fonds et de chaque témoignage collecté (inventaire, fiches de synthèse et fiches chrono-thématiques), conseils pour la communication et sélection d’extraits à valoriser. Corinne Nadal, agent de la BIS chargée de la partie technique, a également pu bénéficier d’une demi-journée de formation au montage audiovisuel grâce à BIRD. 

Pour quels résultats ?

Les résultats de cette collecte de témoignages sont concluants pour la Bibliothèque de la Sorbonne. Ce fonds de sources orales est à présent collecté, conservé et à la disposition des chercheurs*** pour un traitement scientifique, et il pourra être complété. Il retrace une histoire de la bibliothèque depuis les années 1930 et s’y exprime une mémoire de l’institution et des personnes qui la font vivre. Il est un matériau vivant, comportant de nombreuses histoires personnelles et significatives et permettant de communiquer sur la bibliothèque, son identité, ses évolutions, ses missions, ses métiers et ses ambitions. Plusieurs agents, anciens agents ainsi que quelques lecteurs ont pu partager leurs souvenirs et s’exprimer sur les événements et évolutions qu’a connu la Bibliothèque de la Sorbonne.
Tout un patrimoine matériel est décrit dans ces témoignages et tout un patrimoine immatériel se découvre à leur écoute. Ils sont l’occasion de mieux connaître et de mieux faire connaître cette institution. L’histoire et le temps présent sont ici liés et alliés. 

Ne tardez plus, et allez écouter les premiers extraits en ligne de ces témoignages ; une histoire professionnelle, inspirante et humaine vous y attend ! 

Belle écoute !

L’ensemble des entretiens autorisés seront mis en ligne le 3 décembre 2020, le jour même du 250e anniversaire de l’ouverture de la bibliothèque au public. 

Pour en savoir plus sur le projet, cliquez ici ou

* Pour en savoir plus sur l’histoire de la Bibliothèque de la Sorbonne, et notamment sur ses collections, n’hésitez pas à visiter ce lien.
** La Bibliothèque de la Sorbonne est spécialisée dans les lettres et sciences humaines. Elle l’était également en sciences jusqu’au déménagement de ses collections scientifiques à Jussieu en 1970.

*** Selon les droits cédés par les témoins, de nombreux témoignages seront disponibles en ligne sur NuBIS, d’autres le seront en consultation sur place ; enfin un délai devra être respecté pour quelques uns avant de pouvoir les consulter.